05.56.71.27.27

ecole-de-conduite-reolaise@orange.fr

Permis B

Premier examen de France, par le nombre de personnes concernées, le permis de conduire (B)* représente :

Un enjeu essentiel de sécurité routière

L’examen pratique vise à vérifier le comportement des futurs conducteurs, tout particulièrement des jeunes, surexposés aux accidents de laroute.

Une étape importante de l’éducation à la sécurité routière

Commencée dès l’école et qui se poursuit après le permis de conduire. Dans ce parcours, l’ASSR 2 (Attestation scolaire de sécurité routière de 2e niveau, passée en classe de troisième) ou l’ASR (Attestation de sécurité routière, destinée aux personnes pas ou plus scolarisées) est obligatoire pour obtenir le permis de conduire.

ECOLE DE CONDUITE REOLAISE

05.56.71.27.27
ecole-de-conduite-reolaise@orange.fr
73 bis Rue Armand Caduc
33190 La Réole
Agrément n° E1103313060

Un passeport pour l’emploi et l’accès à une plus grande mobilité.

Les examens théorique et pratique sont organisés par l’État et sont gratuits pour le candidat. Le droit d’examen (timbre fiscal) est supprimé depuis 1999.

Attention, ce n’est pas un acquis définitif. Votre permis est doté d’un capital de six points que vous risquez de perdre si, pendant une période probatoire, vous commettez des infractions au Code de la route entraînant un retrait de points. Ce capital sera totalement consommé dès la première infraction – et donc votre permis de conduire annulé – si vous êtes condamné pour conduite en état d’alcoolémie ou après avoir consommé des stupéfiants ou en cas d’accident corporel, pour homicide ou blessures involontaires.

* Permis autorisant la conduite de véhicules automobiles ayant un poids total autorisé en charge (PTAC) qui n’excède pas 3.5 tonnes, affectés au transport de personnes et comportant, outre le siège du conducteur, huit places assises au maximum, ou affectés au transport de marchandises, ainsi que des véhicules qui peuvent être assimilés aux véhicules précédents et dont la liste est fixée par arrêté du ministre chargé des transports.

(Art. R. 221-4 du Code de la route)

La formation

Une bonne formation à la conduite est essentielle. Elle comprend une partie théorique et une partie pratique. Vous pouvez choisir soit l’enseignement traditionnel, soit l’apprentissage anticipé de la conduite (AAC). L’AAC permet, à partir de 15 ans, de recevoir une formation à la conduite basée sur l’acquisition d’expérience.

Le choix de l’école de conduite est déterminant

• À ce titre, l’enseignant doit procéder à une évaluation de départ au terme de laquelle est déterminé le volume prévisionnel de formation, qui ne peut être inférieur à 20 heures de conduite.

• Vous devez signer un contrat. Il engage les deux parties. Il doit être chiffré et faire apparaître dans le détail le coût de chaque prestation (démarches administratives en préfecture, évaluation de départ, formation théorique, nombre de cours pratiques, présentations aux examens, transports aux centres d’examens, livret d’apprentissage, livre du Code de la route, etc.).

• L’enseignant doit vous remettre un livret d’apprentissage. Il précise les objectifs de la formation théorique et pratique et doit être rempli à l’issue de chaque cours.

Ce livret vous permet de justifier votre état d’apprenti conducteur, en cas de contrôle par les forces de l’ordre. Il sera présenté à l’examinateur le jour de l’examen pratique.

Le choix de l’école de conduite est déterminant

À ce titre, l’enseignant doit procéder à une évaluation de départ au terme de laquelle est déterminé le volume prévisionnel de formation, qui ne peut être inférieur à 20 heures de conduite.

Vous devez signer un contrat. Il engage les deux parties. Il doit être chiffré et faire apparaître dans le détail le coût de chaque prestation (démarches administratives en préfecture, évaluation de départ, formation théorique, nombre de cours pratiques, présentations aux examens, transports aux centres d’examens, livret d’apprentissage, livre du Code de la route, etc.).

L’enseignant doit vous remettre un livret d’apprentissage. Il précise les objectifs de la formation théorique et pratique et doit être rempli à l’issue de chaque cours.

Ce livret vous permet de justifier votre état d’apprenti conducteur, en cas de contrôle par les forces de l’ordre. Il sera présenté à l’examinateur le jour de l’examen pratique.